Le club vosgien de Rombach-le-Franc Lièpvre a récemment fait une randonnée aux falaises Altenschlossfelsen dit aussi le petit Colorado.

La troupe de 15 randonneurs du club vosgien de Lièpvre Rombach-le-Franc s’est rendue en Bitcherland.

Les boules de Noël de Meisenthal

La troupe, se réveillant des brumes de la nuit tiède, arriva à Meisenthal pour visiter le site verrier, où un guide leur expliqua les procédés et les étapes de fabrication d’un verre et d’une cruche en cristal somptueusement décorés de fins motifs en or et les fameuses boules de Noël de Meisenthal créées en 1858 ; puis ils traversèrent la cour pour accéder au bâtiment du four de chauffe de la pâte de verre (1200°C) où un jeune verrier réalisa un joli vase fleur en soufflant le verre et en le façonnant à la pince avec dextérité. Dans la boutique attenante à l’atelier verrier, certaines ne résistèrent pas à la tentation de compléter leur collection de boules de Noël.

Puis à midi, le bus reprit sa route en quittant le vallon de Meisenthal pour Bitche et sa citadelle dominant la ville garnison et terminer sa course au bout de la départementale D86A débouchant sur la rue du Rocher à la frontière avec l’Allemagne. Tout le monde avala son sandwich tiré du rucksac en guise de pique-nique sur l’herbe à l’ombre des arbres d’un verger dans une prairie humide. Une heure plus tard, chacun arrima son sac à dos, ajusta son chapeau afin de cheminer dans la prairie ensoleillée jusqu’au sentier européen Helmut Kohl, limitrophe de la frontière franco-allemande, jouxtant le camp militaire de Bitche. Arrivés au premier rocher, les plus téméraires escaladèrent afin de poser pour une photo de groupe.

Quel émerveillement, quand en descendant en contrebas, les randonneurs découvrirent les hautes falaises de grès de multitudes de variantes de rose en dentelles creusées par l’érosion du vent froid, le gel et le dégel, laissant couler de la roche effritée un fin sable rose.

Découvrant aussi avec émerveillement, au sortir d’une grotte creusée dans la falaise rose une belle créature vêtue de rose vif : la première fée clochette de la journée qui fit tourner la tête à ces messieurs.

Halte sur une terrasse surplombant l’étang de Haspelschiedt

Le temps de quelques pauses photographiques entre les colosses et les colonnes de pierre rose irisée dans un décor de canyon du Colorado, les 15 randonneurs regagnèrent la partie sommitale des falaises, pour redescendre dans le vallon mosellan de Roppeviller et regagner le bus après une dernière pause désaltérante.

A une dizaine de minutes en bus, les 15 randonneurs assoiffés, s’octroyèrent une halte réhydratation à la terrasse du restaurant du lac surplombant l’étang de Haspelschiedt, où une deuxième fée clochette vêtue de rose poudre fit son apparition pour leur servir de la bière blanche de la proche Allemagne, des eaux fraîches et des glaces. La fée du lac de Haspelschied fit pétiller, elle aussi, les yeux de ces messieurs !

Fourbus, pour certains, mais contents d’avoir passé une belle journée dans la bonne humeur avec quelques éclats de rire, les songes des belles fées rencontrées dans les niches rocheuses au pied des falaises de l’Altenschlossfelsen ou au bord de l’étang Haspelschiedt, quelques gouttes de sueurs sous les chauds rayons du Soleil de plomb et de l’émerveillement devant les délicats objets exposés au site verrier de Meisenthal ou les paysages roses des Vosges du Nord ; ils se quittèrent en souhaitant très vite se retrouver lors d’une soirée rétrospective projection des photos des randonnées club vosgien Lièpvre Rombach-le-franc à programmer très vite.

A signaler la prochaine randonnée « découverte du patrimoine sentiers & itinéraires du club vosgien » le 16 septembre au départ du refuge de La Hingrie à 10h, pour celle organisée par le club vosgien de Lièpvre Rombach le franc.

randonneeaupetitcolorado

 

randoMeisenthalAltenschlossfelsen