Le Club Vosgien Lièpvre-Rombach a organisé samedi soir, le 24 mars 2018, au refuge de la Hingrie, « la nuit des étoiles ». Une passionnante démonstration d’astronomie.

observation-du-premier-quartier-de-lune-montante-vu-depuis-la-hingrie-photo-dna-observation-de-la-hingrie-du-premier-cartier-de-lune-montante-photo-dna-1522081533C’est entre chien et loup, au fond du charmant vallon de la Hingrie à Rombach-le-Franc que l’association des astronomes de Kintzheim a installé ses télescopes samedi soir.

On allait pouvoir observer les différentes constellations, la nébuleuse d’Orion ou encore plus près de nous la lune qui n’est qu’à quelque 360 000 km.

Les échanges autour de la table étaient riches entre l’astrophysicien rombéchat Pierre Leisy, les passionnés d’astronomie de Kintzheim Paul, Sven et François et les personnes avides de découvertes.

Il faisait nuit lorsque toute l’équipe est sortie pour l’observation, en l’absence de toute source lumineuse parasite.

«Celle-ci est rougeâtre, c’est une indication de baisse de température» souligne l’astronome qui distingue aisément la configuration du ciel.

Corinne, également experte en astronomie, observe la nébuleuse d’Orion. « C’est une belle soirée que nous renouvellerons » confie la présidente.

 

Les participants sont rentrés tardivement, ravis et illuminés par les visions observées qui donnent une autre dimension de l’univers.

 Source DNA. R.H.