Les randonneurs au refuge de la Hingrie après leur randonnée dans le massif du Violu. PHOTO DNA

Les randonneurs au refuge de la Hingrie après leur randonnée dans le massif du Violu. PHOTO DNA

Le Club Vosgien Lièpvre Rombach, présidé par Corinne Ménétré, a organisé dimanche, sa traditionnelle randonnée du « Vin nouveau » avec un parcours sur les hauteurs de Sainte-Marie-aux-Mines, dans le massif du Violu.

MALGRÉ LA FRAICHEUR et les menaces de pluie, une quinzaine de personnes ont participe à cette marche de 8 km dans ce massif qui fût le théâtre de durs combats durant la 1er Guerre Mondiale. Les randonneurs ont pu découvrir de nombreux vestiges bétonnés tels que les casemates, la salle machines de l’arrivée du funiculaire, la fosse du lance charges, les cuisines. De cet endroit devenu privilégié pour la randonnée. ils ont eu de magnifiques panoramas de la vallée et de la forêt aux couleurs d’automne.

Au refuge de la Hingrie
Après deux heures et demie de marche, le groupe a rejoint le refuge de la Hingrie pour déjeuner. « Nous avons bien marché, pas de pluie et tout le monde est ravi de la balade dans un secteur historique», souligne Corinne qui a fait un heureux de plus en emmenant son chien Nanook en balade.

Au refuge, Frédéric avait pris soin de préparer un bon feu dans la cheminée pendant que Jean-Luc faisait mijoter le potage aux potirons.  Dolorès, la fée du logis préparait la table et entretenait la conversation avec ses hôtes.

Raclette et assiettes garnies avec du lard et du jambon étaient au menu, le tout accompagné de vin nouveau de Saint Hippolyte..
Organisateurs et participants à cette sympathique journée étaient satisfaits et partant pour une nouvelle balade.